Les changements planétaires actuels

Nous oublions trop souvent que nous vivons sur une planète, la Terre, qui se déplace dans le système solaire – passant ainsi auprès de divers planètes qui nous influencent – mais aussi dans la galaxie, la voie lactée – traversant des zones plus ou moins actives énergétiquement qui auront aussi des répercussions sur nos constitutions.

.

L’âge des lumières

Ainsi, la précession des équinoxes correspond aux changements de direction dans l’axe de rotation de la Terre dans son mouvement au sein notre galaxie. Le cycle total s’effectue en 25.920 ans soit 12 périodes de 2.160 ans qui correspondent aux 12 signes du zodiac. Actuellement nous nous trouvons à la fin de ce cycle, ce qui va conduire l’humanité dans l’ère du verseau.  Or, toutes les légendes font état que ce passage sera très profitable pour les êtres humains. Car l’ère du verseau nous fera sortir de l’âge sombre des ténèbres pour nous mener vers  la lumière et le développement de notre conscience.

.

Une explosion de la fréquence terrestre

Par ailleurs, actuellement le champ magnétique de la Terre diminue, ce qui fragilise la protection de la planète face aux énergies présentes dans le secteur de l’espace que le système solaire est en train de traverser. Or, celles-ci seraient très puissantes et feraient monter le niveau vibratoire de la Terre. Malheureusement, nous n’avons pas d’appareil scientifique capable de mesurer ces fréquences. Celles-ci ne sont mesurables qu’empiriquement par la radiesthésie, l’antenne de Lécher, la kinésiologie ou le test énergétique.

Pour vous donner une idée de la situation, il faut revenir en arrière. Dans les années 50/60, le niveau vibratoire de la terre était alors relativement stable, ne progressant que très lentement au fil des millénaires. Puis brusquement à partir des années 80, il s’est mis à s’élever de plus en plus vite… presque exponentiellement. Cela donne des chiffres de cet ordre :

.

1950 – 1960 : 6 500 UB

1980 : 8 000 UB

2014 : 13 000 UB

.

Le niveau vibratoire en 2014

En 2014, nous étions un groupe d’une vingtaine de personnes travaillant dans l’énergie et nous avons établi ce jour-là le niveau vibratoire de la Terre. Pour réaliser cela, chacun se servit des outils qu’il utilisait dans son domaine professionnel (kinésiologie, pendule, antenne, test..). Le résultat est que tout le monde a trouvé à peu près le même résultat, c’est-à-dire une valeur comprise entre 12 et 14.000 UB, ce qui nous donne une moyenne à 13.000 UB. Il est bien sûr évident que ce résultat ne constitue pas une preuve au sens scientifique. Car la méthodologie employée est loin de répondre aux critères officiellement reconnus. Cependant pour ma part, je considère que cette synergie dans le résultat est tout de même un bon début de démonstration.

.

Et ensuite ?

A partir de 2014, l’élévation a été vertigineuse pour atteindre en fin 2018 les environs de 32-34.000 UB, soit cinq fois plus que dans les années 70 et plus  du double qu’en 2014 ! Nous comprenons que ce changement de fréquence puisse perturber tant sur le plan physique que psychologique. Depuis, il semblerait que l’augmentation marque le pas. Le niveau vibratoire demeurant à peu près stable… Mais rien n’est certain. Affaire à suivre !



0 Commentaires/par
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un − 1 =