Les corps énergétiques, les chakras et la kundalini

L’être humain est formé de :

  •  un corps physique que nous voyons et qui est constitué de vibrations lentes,
  • plusieurs corps énergétiques de nature plus subtils, que nous ne voyons pas, mais que nous pouvons apprendre à ressentir, parce qu’ils sont constitués de vibrations plus rapides.

 

Cet ensemble est relié par les chakras et la kundalini.

Les corps énergétiques sont tous de  natures différentes. Ils sont positionnés autour du corps humain, un peu à la façon de poupées russes. Ils ont chacun un rôle qui lui est dévolu.

 

On distingue :

Le Corps vital (astral) assurant la pénétration des énergies
•    Corps éthérique, vu sur les photo Kirlian.
•    Corps pranique ou corps rayonnant.

Le Corps mental (raison intelligence) composé de 2 sous-couches :
•    Bas mental : sensibilité, plaisir, douleur.
•    Haut mental : intelligence.

Le Corps spirituel composé de 2 parties :
•    Corps spirituel : éternel et immortel.
•    L’âme qui se crée tout doucement… amour et charité.

 

Sur ces corps se fixent les chakras, qui sont nombreux, mais il est classique d’en retenir 7 principaux. Ils servent d’entrée et de sortie des énergies. Ils sont en relation avec un plexus nerveux et une glande hormonale.

•    Chakra racine, situé entre les organes génitaux et l’anus. Lieu d’enracinement.
•    Chakra sacré, au dessous du nombril, apporte l’équilibre émotionnel.
•    Chakra du plexus solaire, entre le nombril et le sternum, gère notre libre-arbitre.
•    Chakra cardiaque,situé au centre de la poitrine, gère la vie relationnelle.
•    Chakra laryngé, situé au niveau de la gorge, centre de la parole et communication.
•    Chakra frontal ou troisième œil, situé entre les sourcils, apporte l’intuition et la clairvoyance.
•    Chakra coronal au sommet de la tête, ouvre à la spiritualité et à l’illumination.



Les chakras sont ensuite reliés entre entre eux par la Kundalini qui remonte le long de la colonne vertébrale et qui est symbolisée par le bâton d’Hermès, pris comme emblème actuel de la médecine.

 



0 Commentaires/par
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − onze =