RETOUR À LA LISTE

Mieux vivre la thérapie du cancer

Les médecines complémentaires associées aux médecines modernes

Au cours de mes 25 années d’exercice médical, j’ai pu observer les nombreuses difficultés auxquelles étaient confrontés mes patients pendant leur cancer. J’ai donc décidé d’écrire ce guide pratique pour les aider à surmonter chacune des étapes de leur maladie, en commençant par la première : le choc de l’annonce du diagnostic. Au fil du temps, chaque patient passe par différentes étapes logiques et normales d’une affection grave que je nomme états de conscience. En effet, au fur et à mesure de l’évolution de la maladie, les points de vue changent, les motivations se modifient et une autre compréhension de la maladie se met en place. Il ne faut ni en avoir peur, ni vouloir l’accélérer.

Aujourd’hui, les malades veulent être décideurs, et participer aussi à leur traitement. C’est bien normal. Mais pour cela, il leur faut être informé et même, bien informé. C’est dans ce but que ce guide a été écrit. Il contient un nombre important de conseils et de renseignements, synthèse de nombreuses années d’expérience, d’observations et de recherches.

– Que signifie mon cancer ?
– Que puis-je faire dans la vie quotidienne pour aider le traitement conventionnel et mieux le supporter, mais aussi pour contribuer à ma guérison ?
– Comment améliorer mon état général ?
– Quels sont les effets secondaires que je peux rencontrer lors de mes traitements et comment puis je y remédier ?

Ce guide est là pour donner des réponses et des conseils sur les différents aspects de cette maladie.

Si beaucoup de traitements anticancéreux sont efficaces contre le cancer, ils doivent être arrêtés car ils sont mal supportés par le malade, ce qui est très dommage. Grâce à de nombreuses thérapies «complémentaires» qui ont des potentialités contre le cancer lui-même, vous pourrez ainsi les poursuivre en dose complète et jusqu’à leur terme, ce qui vous permettra d’obtenir le maximum de chances de succès avec les traitements entrepris.

Tout cela viendra s’ajouter aux bénéfices déjà apportés par les traitements anticancéreux instaurés ; chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie… donnant ainsi des chances supplémentaires pour la guérison.