Matière, énergie et information : la trilogie de la Vie.

La recherche moderne a apporté la preuve que l’être humain n’était pas uniquement constitué de matière, mais qu’il était également psychique et énergétique. De plus, l’astrophysique avec l’étude de l’univers, la physique quantique et la recherche russe sur la pensée ont permis de relier les différentes médecines  modernes, traditionnelles et énergétiques, de manière scientifique, objective et incontournable…

 

L’onde et le corpuscule
Les analyses sur l’infiniment petit nous apprennent déjà que la matière, telle que nous la concevons habituellement, n’existe pas ! Elle n’est en fait constituée que d’une concentration gigantesque d’énergie compressée dans un volume insignifiant… Par ailleurs, la théorie onde-corpuscule a démontré qu’un corpuscule (matière) pouvait se transformer en onde (énergie) et inversement. Un peu comme l’eau peut se transformer en vapeur puis se condenser pour reprendre son aspect liquide. De plus, les corpuscules, leptons et quarks, puis les neutrons, les protons et les électrons s’assemblent continuellement pour constituer les atomes.

Pour donner une idée de l’échelle de ces éléments, si un noyau atomique avait la taille d’un ballon de football, l’électron qui gravite autour de lui, aurait la taille d’une balle de ping-pong et serait éloigné de lui d’une distance équivalente à la hauteur de la tour Eiffel ! Cela fait donc beaucoup de vide entre les deux. Les atomes sont donc constitués de vide, comme notre système solaire contient des vides immenses entre ses planètes… Mais alors on peut se poser la question: si la matière est constituée de 99,99% de vide, pourquoi a-t-on cette impression de dureté, de solidité ? Pourquoi arrive-t-on à saisir les objets ? Pourquoi notre main ne passe-t-elle pas à travers eux ? La réponse se trouve dans les énormes forces d’attraction et de gravitation qui les relient. Ce sont elles, et rien d’autre, qui donnent cette impression de solidité à la matière.

 

L’homme énergétique
Mais si la matière n’est formée que d’énergie, cela signifie bien évidemment que le corps humain dans son ensemble n’est aussi constitué que d’énergie ! Alors, comment est-il possible de nier cet aspect fondamental de l’être humain pour ne s’intéresser qu’à son aspect chimique comme le fait la médecine conventionnelle ? Pourquoi s’est-elle ainsi concentrée uniquement sur les remèdes chimiques et que les aspects énergétiques et électromagnétiques ont été complètement occultés ? Il serait même plus juste de dire que la médecine physique a été volontairement éliminée…Mais cela n’a pas toujours été ainsi. En effet, il n’y a encore que quelques décennies, de nombreux appareils physiques étaient utilisés avec des résultats très honorables, sur de nombreuses indications, dans la plupart des services hospitaliers français. Il existait des appareils à UV, à infrarouges, des chocs électriques, des appareils électriques galvaniques, bas voltages, etc. sans oublier les remarquables appareils de Lakhowski et de Prioré qui ont eu des résultats impressionnants dans de nombreuses indications, en particulier contre les cancers. Ensuite furent développés les lasers, les champs électriques pulsés, le système Mora, qui ont des possibilités très intéressantes et complètement laissées de côté.

 

L’information donne l’orientation à la matière/énergie
Cependant, l’univers ne peut pas se résumer à la seule matière-énergie. Il lui faut quelque chose en plus, quelque chose pour l’ordonner, l’orienter et la faire évoluer. Comment expliquer autrement que l’énergie se soit façonnée en corpuscules puis en atomes et en molécules pour arriver à constituer des protéines, ces molécules extrêmement complexes qui sont les agents de la vie ? Qu’est-ce qui a poussé l’énergie puis les corpuscules et la matière, à évoluer du simple vers le complexe, des êtres unicellulaires aux animaux puis à l’homme, c’est-à-dire à la conscience ? Il a fallu une information pour mettre « en forme » pour « en-former » l’énergie puis la matière.

 

La matière, l’énergie et l’information
Ainsi, l’univers est constitué de trois aspects qui sont intimement liés : la matière, l’énergie et l’information. De plus, cette dernière est portée par l’énergie, comme une émission radio est portée par une onde jusqu’au poste de radio qui se mettra en résonance (au diapason, en harmonie) avec elle afin de la recevoir. Ce phénomène de « résonance » est d’ailleurs un système très important, car c’est lui qui gère la plupart des relations s’effectuant dans l’univers.



0 Commentaires/par
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − un =