Les miracles des lieux saints

Les plus grands miracles ne sont pas ceux que nous voyons ! Avez-vous remarqué que les miracles se produisent toujours sur des maladies qui étaient malgré tout guérissables, bien que souvent à un stade avancé ? Il n’y a jamais eu par exemple de guérison de personne trisomique ou d’une malformation héréditaire.

            Ce qui est curieux aussi, c’est que ce ne sont pas les personnes les plus croyantes qui sont miraculées, comme nous pouvons le constater sur les miracles attribués à Vierge de Lourdes.

            Enfin, le nombre de guérisons miraculeuses pour un lieu de pèlerinage comme Lourdes n’est que de 70 cas, ce qui est très peu au regard des millions de personnes qui sont venues y prier.

            Enfin, il faut aussi comprendre que ces guérisons sont inexpliquées et inexplicables… par la médecine actuelle. Mais peut-être le seront-elles un jour, lorsque la recherche scientifique aura avancé. Par exemple, l’eau de Lourdes présente un fort niveau vibratoire et contient du germanium. Est-ce que ces éléments pourraient expliquer (au moins en partie) certaines guérisons ? En effet, le surnaturel est un naturel que nous n’expliquons pas encore !

            Les véritables miracles de Lourdes comme de tous les lieux Saints du monde (quelle que soit la religion) consistent à faire accepter leurs maladies aux personnes malades. Car lorsque un individu se retrouve atteinte par une maladie, surtout une maladie grave, il commence par trouver cela injuste et se rebelle… ce qui est une réaction parfaitement normale, mais qui le place dans des émotions très négatives. Le fait d’accepter sa maladie permet de regarder la situation plus sereinement ainsi que de prendre une part active dans ses traitements.

            Mais aussi, ces lieux portent à l’introspection (recherche de sens) et à la prière qui constituent des éléments remarquables à développer sur le chemin de sa guérison en complément des traitements usuels évidemment.



0 Commentaires/par
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × deux =