Religion et spiritualité

A l’origine les religions étaient destinées à mettre en relation (du latin « religare ») les êtres humains avec Dieu… Leur but était d’ouvrir l’esprit des hommes au Sacré. Elles étaient ainsi le trait d’union entre l’homme et le divin. 

Puis, le temps apporta des dérives. Les religions s’octroyèrent tout d’abord le monopole de Dieu mais aussi des connaissances et du savoir qu’elles conservaient farouchement en secret  au sein de sociétés initiatiques. Ensuite, elles développèrent des lois, des règles et des dogmes – très humains – dictés généralement par les nécessités de l’époque plutôt que par l’intention d’élever les consciences. Quoiqu’il en soit, de dogme en dogme, de loi en loi, elles ont peu à peu enfermé  les individus dans des carcans de peurs et de culpabilité afin de mieux les contrôler et ainsi d’asseoir leur pouvoir temporel. 

Le problème est qu’aujourd’hui ces dogmes – qui furent sans doute utiles aux impératifs d’une époque – sont toujours présents et faussent la vision divine des fidèles par des mystères insondables et incompréhensibles au commun des mortels. Ils sont comme des prismes ou des caléidoscopes qui troublent la vue du Divin. 

Tout ceci n’est pas une critique. Il s’agit simplement d’une observation historique. D’un autre point de vue, il était sans doute utile que ces « fidèles » en passent par ces croyances pour comprendre et évoluer. Tout est toujours bien et ordonné dans cet univers.

Dans ce tableau, un nouvel élément apparut. Durant ces trois ou quatre dernières décennies, la conscience humaine a connu une progression extraordinaire. Ceci n’est pas encore visible dans les faits, compte tenu des peurs et des charges qu’imposent nos sociétés modernes, qui éloignent les individus de leur essence véritable… Mais cela viendra très vite. Ainsi l’esprit humain est en profonde mutation. La conscience humaine est en plein développement. Si bien qu’aujourd’hui il n’est plus nécessaire  de passer par les religions pour aller à la rencontre de Dieu. Il est possible de s’avancer seul face au Divin ce qui permet d’en avoir une vision simple et claire car débarrassée des dogmes et des lois. C’est le chemin de la spiritualité. 

Cependant, il faut comprendre que religion et spiritualité ne s’opposent pas. Ce sont simplement des chemins différents pour monter à la rencontre de Dieu. J’ai été trop longtemps dans les religions pour me permettre de critiquer ceux qui y sont. De plus dans toutes les religions, il existe des Êtres exceptionnels d’amour et d’intelligence. Mon propos était simplement de signaler pour ceux qui le désirent qu’ils peuvent aller à la rencontre du divin tout seul… en suivant simplement le chemin de leur cœur !

Le Dr. Luc Bodin




0 Commentaires/par
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =