Remèdes naturels contre la dépression

Des traitements naturels peuvent soigner, à eux seuls, les petites déprimes et les états anxio-dépressifs débutants.

Ils pourront également être associés aux traitements conventionnels dans les états dépressifs graves où le risque suicidaire est important. Quoi qu’il en soit, tout état dépressif doit faire l’objet d’une consultation médicale. Ce sera le médecin qui décidera de conduite à tenir.

Le traitement devra chercher à atteindre trois objectifs principaux :

  •          supprimer les angoisses,
  •          assurer un bon sommeil (temps et qualité),
  •          assurer une bonne alimentation (en quantité et en qualité).

L’alimentation est un élément essentiel pour retrouver le moral parce qu’elle apporte en premier lieu, les nutriments nécessaires pour lutter contre l’anxiété et le stress. Pour cela, il convient de privilégier l’alimentation méditerranéenne riche en fruits, en légumes et en crudités qui apporte des vitamines, des oligoéléments et des minéraux indispensables. Les poissons (gras de haute mer), riches en acide gras oméga 3 sont à favoriser avec les légumineuses (lentilles, petits pois, haricot blanc…) riches en acides aminés et grandes fournisseuses d’énergie. Mais à l’inverse, il convient de la consommation de sucres sources de stress suivi de coup de fatigue, voire aussi les viandes rouges et la charcuterie qui sont plutôt excitants.

En cas de dépression, un déficit en sérotonine en est souvent la cause. Une alimentation principalement végétarienne favorise sa synthèse. Signalons aussi que le tryptophane, acide aminé indispensable à la sécrétion de sérotonine se trouve dans le lait, le yogourt, le poulet, les noix et les arachides.

A côté de cette alimentation méditerranéenne, il faut aussi veiller à maintenir une bonne digestion (transit) afin d’assurer une absorption des nutriments consommés. Sinon, une prise de probiotiques est sans doute indiquée.

L’activité physique (une marche rapide pendant 3 heures par semaine au minimum) a démontré son intérêt dans le traitement de la dépression. Elle permet aussi de se changer les idées, de se vider de son stress et de son angoisse. Enfin, elle permet d’assurer de meilleures nuits de sommeil.

 

Les nutriments indispensables contre la dépression sont :

  • Le magnésium (D-Stress, oligoéléments) est indispensable pour la fabrication de l’énergie et la lutte contre la spasmophilie souvent associée. Il permet de relancer la synthèse des neuromédiateurs souvent déficitaires dans la dépression.
  • Les vitamines B (surtout B6, B9 et B12) sont toujours indispensables lors des problèmes psychiques (levure de bière).
  • Les acides gras polyinsaturés oméga 3 ont  démontré leur action anxiolytique et antidépressive par de nombreuses études. De plus, leur présence au niveau des membranes cellulaires assure une bonne communication et une bonne spasticité entre les neurones.
  • Le SOD (SuperOxyde Dismutase) et le Co-Enzyme Q10sont d’excellents antioxydants qui ont une action importante sur l’inflammation cérébrale qui est souvent rencontrée lors des états dépressifs.
  • Le fer en cas de carence (fréquent chez la femme) confirmée sur une prise de sang.

Les oligoéléments sont un renfort remarquable dans ces situations  :

  • Oligosol cuivre-or-argent : 1 dose le matin contre la fatigue et la déprime.
  • Oligosol lithium : 2 ampoules le soir pour la détente et le sommeil.
  • Il est possible de leur adjoindre si besoin du magnésium ou du zinc (comme vu précédemment).

Les plantes ont trois indications essentielles :

  • Contre la dépression : le Millepertuis est la plante essentielle. Elle a démontré une action aussi efficace que les antidépresseurs. Cependant, rendant moins efficaces certains médicaments (anticoagulant, anticonvulsivant, contraceptif oral, digoxine, théophylline…) il convient de toujours se renseigner avant tout prise de millepertuis.
  • Contre l’angoisse et l’insomnie : valériane, mélilot, passiflore, aubépine… ou les préparations comme Spasmine ou Euphytose (3 à 6 comprimés par jour à répartir dans la journée selon les besoins).
  • Contre les troubles sexuels associés : gingko biloba.

Deux produits très importants contre la dépression :

  • le 5-Hydroxy-Tryptophane (5HTP) (100 à 150 mg/j) est le principal précurseur de la sérotonine, hormone souvent déficitaire dans les états dépressifs. La plante Griffonia est très riche en 5HTP, ce qui constitue une excellente alternative.
  • les dérivés de la méthionine, SAMe (un acide aminé)  joue un rôle important dans la synthèse de certains neuromédiateurs intervenant dans les états dépressifs.

L’acupuncture est souvent très efficace. Elle remonte l’état général ce qui permet à la personne de faire face à nouveau à ses problèmes ou à sa situation stressante. Les points les plus souvent utilisés sont 9C, 36E, 20VG, 12VC, 8F et Inn Trang.

Certaines huiles essentielles ont un effet antidépresseur et anxiolytique comme Lavendula angustifolia et Citrus aurantium à raison de 2 gouttes de chaque par jour.

L’homéopathie possède également de nombreux remèdes indiqués contre la dépression :

  • Sépia 9CH : lorsque tout est ennui, chez les personnes irritables qui recherchent la solitude.
  • Pulsatilla 9CH pour les mélancoliques qui pleurent facilement et qui sont améliorés par la consolation.
  • Ambrea grisea 9CH pour les déprimés à la suite de soucis professionnels ou familiaux qui les réveillent la nuit.
  • Lycopodium 9CH en cas de dégoût de la vie avec aversion pour tout travail.
  • Aurum metallicum 9CH pour les dépressions sérieuses avec idées suicidaires.

Les fleurs de Bach soulagent souvent efficacement un stress ou une émotion avec le Rescue (remède d’urgence). Prendre 2 gouttes directement dans la bouche en cas de besoin. Mais aussi :

  • Aspen qui agit sur la déprime, l’irritabilité ou les idées noires.
  • Cerato quand la personne recherche la solitude et a des difficultés pour se concentrer.
  • Centaury quand la personne manque de confiance en elle et a besoin constamment de réconfort.
  • Mimulus pour les impatients et les stressés.
  • Star de Bethléem pour les états émotifs intenses.

Certaines techniques sont d’un appoint remarquable notamment la méditation, mais également la méthode AORA, Ho’oponopono Nouveau, l’EFT (émotional Freedom Technique), la relaxation, etc. qui peuvent être réalisé par soi-même après un court apprentissage. Autrement certains thérapeutes proposent dans ces situations les traitements énergétiques, l’EMDR (en cas d’événement traumatisant), la sophrologie, la chromothérapie (le vert), les cures thermales, l’art-thérapie, etc.

Enfin, les états anxiodépressifs doivent inciter à prendre du temps pour soi, pour se détendre, se relaxer, se distraire, se faire plaisir…

La symbolique

La dépression est un signe qui doit attirer l’attention sur une insatisfaction quant à sa vie. Elle indique qu’il faut cesser de refuser obstinément de prendre la direction de son épanouissement et qu’il est temps d’opérer un changement dans la direction de son existence. L’état dépressif est comme une mise sur la touche. Ce temps doit permettre de rentrer en contact avec son être profond afin se mettre en adéquation avec ses convictions et ses aspirations, mais aussi pour découvrir ses aspirations profondes.

Au total, de nombreuses thérapies existent pour aider à sortir d’un état dépressif. Les antidépresseurs doivent être réservés aux cas sérieux, pour le reste les traitements naturels seront d’une aide inestimable.



0 Commentaires/par
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =